Homme de cour en costume

p1000894

La tradition en fait une représentation de Saint-Symphorien, patron de la paroisse, ce qui est peu probable.
Il s’agirait de la statue d’un homme de cour en costume d’époque, œuvre polychrome remarquable dans son exécution.
Jean Favière, conservateur des musées de Bourges dans les années 70, le décrit ainsi dans un article intitulé “Trésors d’art du Cher” paru dans le bulletin d’information de la préfecture de Bourges en 1972 : “personnage masculin vêtu à la mode de 1375-1410 : longue tunique à large ceinture basse, haut de chausse, grand manteau doublé de fourrure, sa lourde chevelure bouclée est couronnée par un bandeau orné d’un médaillon d’orfèvrerie. Sa main droite est posée sur la garde d’une courte épée”.


Retour à la page précédente

Le Banc d’Oeuvre

p1000891

Chef d’œuvre de l’art gothique flamboyant en chêne sculpté, classé “monument historique” le 1er décembre 1913, le banc d’œuvre est une réalisation remarquable. Il est daté du début du XVème siècle.
Il s’agirait de l’ancienne chaire des officiants de la Sainte Chapelle de Bourges, construite en 1392 par Jean de Berry et démolie en 1757Seule la partie supérieure a été conservée intacte et Buhot de Kersers la décrit ainsi :

“Le couronnement de ce dais est composé de trois niches carrées à fronton, surmontées de hautes flèches pyramidales et soutenues par des arcs boutants. Le tout est en bois de chêne à jour en trèfles à quatre feuilles, rosaces diverses, de manière à former une véritable dentelle de bois”.

Des traces de couleur bleue et de dorures indiquent que l’œuvre était polychrome.

Quatre piliers intérieurs ont été sciés probablement pour le disposer comme “couronnement de la porte qui communiquait de la nef au chœur de la Sainte Chapelle.”.

Plusieurs explications ont été données sur la présence de ce chef d’œuvre à Morogues (acheté par un curé au moment la révolution, échangé par le maire de l’époque contre une statue de la Vierge de grande valeur) mais aucune ne paraît très crédible.
Jean-Yves Ribault, ancien directeur des archives du Cher, pense qu’on doit la présence à Morogues d’une partie du mobilier de la Sainte Chapelle (banc d’œuvre, statues, christ) à l’influence des abbés de la famille de Maupas. Notons à ce sujet, qu’à l’époque, Louis Vincent Agard de Maupas était archidiacre à la cathédrale de Bourges, et à ce titre avait la responsabilité de la gestion des biens du diocèse.


Retour à la page précédente

La rénovation intérieure


La rénovation intérieure

Pour cette rénovation une association a été créée en 1994 :
Les Amis de l’Eglise de Morogues

Cette association recueille des fonds qui proviennent de fêtes organisées en cours d’année, de dons de particuliers et de cotisations de ses adhérents.

A l’occasion d’une tranche de travaux, l’association apporte ses fonds disponibles à la commune. La commune, maître d’ouvrage, choisit un architecte maître d’œuvre, et monte avec lui les différents dossiers, permis de construire, demandes de subventions, et choisit les entreprises intervenantes.

En 2000, a été réalisée la restauration du chœur qui a d’ailleurs révélé l’existence de peintures murales qu’il faudra rénover.

La suite de la rénovation intérieure devrait démarrer prochainement.

Elle concerne les deux chapelles et la nef jusqu’au niveau du clocher.

Une étude d’ensemble a été réalisée :

Il s’agit de redonner à l’église l’aspect qu’elle avait à l’origine, c’est-à-dire sans les “rajouts” du XIXème siècle ce qui revient à

  • Supprimer la voûte en plâtre sur lattis et retrouver la voûte en bois située au dessus. Cette voûte en châtaigner lambrissée pourrait être restaurée
  • Supprimer la tribune ce qui donnerait une autre perspective à l’ensemble.

Bien entendu, la réalisation de ce projet sera divisée en plusieurs tranches.

La première tranche sera surtout axée sur l’assainissement.

Il parait évident que les transformations intérieures ne peuvent être réalisées que dans un édifice assaini.

Pour supprimer les moisissures très importantes au niveau du clocher, il faudra refaire les joints extérieurs actuellement en ciment et remplacer l’enduit intérieur existant, ce qui emprisonne actuellement l’humidité.

L’assainissement de la base des murs coté nord sera également réalisé dans cette tranche.

Extérieurement, un contrefort sud au niveau du chœur devra être réparé (oublié en 2000).

Des pierres de taille devront être remplacées.

Cette tranche comportera également la restauration des peintures murales.

Lors de la restauration du chœur en 2000, des peintures murales avaient été mises au jour. Datées du XVIème siècle, elles représentent des figures d’apôtres, des croix de consécration, une litre funéraire.

Un sondage général a été réalisé en novembre décembre 2009 par l’atelier Brice Moulinier de Blois.

Il ressort de cette étude qu’une partie des peintures mérite d’être restaurée, ce qui sera fait avec le concours de la DRAC (Direction Régionale des Affaires Culturelles) qui subventionnera les travaux.

Les démarches administratives (permis de construire, demandes de subventions) sont en cours.

Sommaire


Elections

vote-g

Conditions d’inscription

 

 

 


Pour pouvoir voter il faut :

  • Etre inscrit sur les listes électorales
  • Avoir 18 ans
  • Avoir la nationalité française
  • Jouir de ses droits civiques

Comment s’inscrire sur les listes électorales

Principe L’inscription est automatique pour les jeunes de 18 ans. En dehors de cette situation, l’inscription sur les listes doit faire l’objet d’une démarche volontaire. Inscription L’inscription se fait toute l’année, avant le 31 décembre, avec pour effet le 1 mars de l’année suivante (après la révision annuelle des listes électorales) :

  • auprès de votre mairie de résidence, un avis d’inscription est alors établi. sur le site www.service-public.fr en
  • téléchargeant le formulaire et en l’adressant par courrier en mairie.

Plus de renseignements, consulter service-public.fr rubrique : Élections Dans les deux cas, vous devez fournir les pièces justificatives suivantes : – un justificatif de domicile de moins de 3 mois – votre carte d’identité en cours de validité Pour les jeunes, habitant chez leur parent, il faut :

  • une carte d’identité en cours de validité,
  • un justificatif de domicile à leur nom : carnet de chèque, carte de bus, attestation de carte vitale (personnelle ou ayant droit),
  • un justificatif de domicile des parents EDF, téléphone fixe, loyer, de moins de 3 mois,
  • une attestation sur l’honneur des parents.

Délivrance de la carte La carte d’électeur est gratuite . Elle est envoyée à l’électeur par courrier au plus tard 3 jours avant la date du scrutin (ou au plus tard le 1er juillet, lorsqu’il n’y a pas de scrutin). Si la carte comporte une erreur, il convient d’en avertir la mairie. Les cartes qui n’ont pu être distribuées à leur titulaire avant le scrutin sont remises le jour du scrutin au bureau de vote de l’électeur, sur la présentation d’une pièce d’identité


Retour à la page précédente

Etat Civil

carte-identiteCarte Nationale d’Identité


Toute personne, sans condition d’âge, peut se voir délivrer une Carte Nationale d’Identité, si elle est de nationalité française.
La demande se fait obligatoirement à la Mairie de votre domicile, et votre présence est exigée lors du dépôt de votre dossier.
La carte nationale d’identité (CNI) permet de justifier de son identité et sa durée de validité est de 15 ans (Voir les nouvelles dispositions). Toutefois, même périmée, elle répond encore à cette fonction si la photo est ressemblante.
En cours de validité, elle permet de se rendre dans les pays de l’Union Européenne et dans certains autres pays. Pour plus de renseignements, consultez le site : service-public.fr : Carte nationale d’Identité

INFORMATION sur la validité des cartes nationales d’identité pour les voyages à l’étranger

validite-des-cartes-didentite


carte-identitePasseport


Le demandeur doit être de nationalité française.
La présence du demandeur est exigée lors du dépôt de la demande et du retrait du passeport.
Depuis le 28 juin 2009, toute demande de passeport conduit à la délivrance d’un passeport biométrique. Les démarches peuvent être effectuées, quel que soit le lieu d’habitation du demandeur dans l’une des mairies équipées d’une station biométrique. Il est conseillé de vous adresser à l’une des mairies les plus proches pour prendre rendez-vous et vous renseigner sur les pièces à fournir.

  • Mairie de Bourges : 02 48 57 80 00
  • Mairie de Vierzon : 02 48 52 65 00
  • Mairie de Mehun sur Yèvre : 02 48 57 30 25

Mairies du département du Cher équipées d’une station biométrique : Bourges, Vierzon, Dun sur Auron, Sancergues, La Guerche sur l’Aubois, Lignière, Chateauneuf sur Cher, Saint Amand Montrond, Leré, Culan, Mehun sur Yèvre, Aubigny sur Nère

Pour obtenir plus de détails visitez le site service-public.fr rubrique : Passeport et visa

Coût (en timbres fiscaux)

  • Photo fournie : 86 €
  • Photo réalisée en mairie via la “station” : 89 €

A savoir : le timbre fiscal peut être acheté dans un bureau de tabac, dans une trésorerie, dans un service des impôts des entreprises (SIE) (anciennement recettes des impôts).

Durée de validité : 10 ans.

Délais d’obtention : Le passeport n’est pas fabriqué sur place et ne peut donc pas être délivré immédiatement. Les délais de fabrication sont variables en fonction du lieu géographique de la demande.


Extrait d’acte de naissance

S’adresser à : la mairie du lieu de naissance. Documents à fournir : carte d’identité, livret de famille. Il peut être possible de demander cet extrait directement sur le site internet de la mairie concernée.


Extrait d’acte de mariage

S’adresser à : la mairie du lieu de mariage. Pièces à fournir : carte d’identité, livret de famille. Il peut être possible de demander cet extrait directement sur le site internet de la mairie concernée.


Certificat de concubinage

Pour l’obtention d’un certificat de concubinage, renseignez vous auprès de votre mairie ou consultez : http://vosdroits.service-public.fr : Certificat de vie commune ou de concubinage


Certificat de décès

S’adresser à : la mairie du lieu de décès ou du dernier domicile au moment du décès _


Retour à la page précédente

Comptes-rendus 2008 à 2016

01-cr-du-17-juin-2008
02-cr-du-08-juillet-2008
03-cr-du-27-octobre-2008
04-cr-du-22-decembre-2008
05-cr-du-09-mars-2009
06-cr-du-30-mars-2009
07-cr-du-14-mai-2009
08-cr-du-25-aout-2009
09-cr-du-30-septembre-2009
10-cr-du-29-mars-2010
11-cr-du-19-juillet-2010
12-cr-du-20-octobre-2010
13-cr-du-18-avril-2011
14-cr-du-13-fevrier-2012
15-cr-du-08-octobre-2012
16-cr-du-20-decembre-2012
17-cr-du-21-fevrier-2013
18-cr-du-11-avril-2013
19-cr-du-o2-juillet-2013
20-cr-du-23-septembre-2013
21-cr-du-18-novembre-2013
22-cr-du-06-mars-2014
23-cr-du-22-avril-2014
24-cr-du-30-avril-2014
25-cr-du-04-juillet-2014
26-cr-du-03-novembre-2014
27-cr-du-09-fevrier-2015
28-cr-du-07-avril-2015
29-cr-du-30-juillet-2015
30-cr-du-08-septembre-2015
31-cr-du-30-novembre-2015
compterendudu29022016
compte-rendu-du-18-avril-2016

Retour à la page précédente

Galerie photo