Sa construction

L’église de Morogues a été inscrite à l’inventaire supplémentaire des monuments historiques en 1926.
Buhot de Kersers dans son “Histoire et statistique monumentale du département du Cher” (1874) la date de la fin du XIIIème siècle.
Les deux chapelles nord et sud ont été rajoutées au XVème siècle.
L’église est construite en pierre brune ; il s’agit de grés ferrugineux qui affleure entre Morogues et La Borne. Cet excellent matériau de construction se retrouve en partie dans la plupart des maisons anciennes de Morogues.
Le clocher a une forme originale. Partant d’une base carrée, sa section devient octogonale par le jeu de pyramides d’angle.
Jusqu’à la révolution, sa flèche aurait été beaucoup plus haute, ce qui devait donner à l’ensemble un aspect moins massif.
Un porche existait au-dessus de la porte ouest. Il a été supprimé en 1865.
Le cimetière qui entourait l’église a été transporté au Passoir en 1867.