L’église pendant la révolution

14 Novembre 1795 : A l’issue de la Révolution, choix d’un lieu de culte pour les exercices religieux. (Registre municipal 1795-1849)

“Aujourd’hui vingt trois brumaire an IV de la République une et indivisible, heure de dix du matin, par devant nous agents municipaux de la commune de Morogues sont comparus la plus grande et saine partie des citoyens de cette dite commune qui ont dit et déclaré que voulant se conformer à la loi du sept vendémiaire dernier relative aux cultes et aux ministres qui doivent remplir les fonctions de ministres de culte catholique, ils choisissent pour leur temple et exercer leur culte catholique en l’ancienne église dont ils ont requis acte qui leur a été octroyé le jour et an que dessus”
Signé : Bailly, Beaufrère, Deschamps, Alfroy, Bailly, Beaufrère Fils, Deschamps Adj

 L’Eglise était devenue “Bien National”

23 Décembre 1795 : Prestation de serment du Curé Couderc à la Constitution Civile du clergé ( Registre municipal 1795-1849 )

Le deux nivôse an quatrième devant nous Etienne Foussard, agent municipal provisoire de la Commune de Morogues est comparu le Citoyen Jean Couderc habitant à Morogues, lequel a fait la déclaration dont la teneur suit :
“Je reconnais que l’universalité des citoyens français est le souverain et je promets soumission et obéissance aux lois de la République et entends exercer le ministère du culte catholique dans l’église de la commune, lieu que les citoyens ont choisi.”
Signé : Couderc

_ “La déclaration ci-dessus a été affichée et enregistrée le jour qu’elle a été faite.”